Assurance vie avec titres vifs : comment investir ?

Alors que les titres vifs étaient historiquement réservés aux détenteurs de CTO (Compte Titres Ordinaire) et de PEA (Plan Épargne en Actions), ils sont désormais accessibles aux détenteurs d'assurance vie. De quoi parle-t-on en employant le terme "titre vif" ? Quels sont les avantages et inconvénients de cet investissement ? Comment détenir des titres vifs via un contrat d'assurance vie ? Si vous souhaitez investir en assurance vie, notre article devrait répondre à vos interrogations.

Rappel : Le contrat d’assurance vie est un placement à long terme. La durée d’un contrat d’assurance vie, le montant des primes versées et les caractéristiques du contrat choisi dépendent notamment de la situation patrimoniale du souscripteur, de ses besoins et objectifs, de son attitude vis-à-vis du risque et du régime fiscal en vigueur. Le régime fiscal lequel est susceptible d’évoluer ne doit pas constituer une condition essentielle et déterminante sans laquelle le contrat ne serait pas souscrit.

Qu'est-ce qu'un titre vif ?

La concurrence accrue des différents acteurs et le développement des offres en ligne ont en effet permis l'émergence des assurances vie proposant des titres vifs destinées au grand public.

Le terme "titre vif" désigne un titre financier émis principalement par une entreprise cotée, à l'instar des actions ou des obligations. Les titres vifs sont dits "individuels", car ils portent sur un titre unique. Les actions cotées comme LVMH, Veolia ou Airbus par exemple, pour citer quelques références du marché boursier français, sont des titres vifs issus du CAC 40.

Par définition, le titre vif s'oppose aux fonds d'investissement, également appelés OPCVM, organismes de placement collectif en valeur mobilières, qui sont dits "collectifs", car ils portent sur un ensemble de valeurs. Les titres vifs ne sont donc pas considérés comme des OPCVM, des SICAV (Sociétés d'Investissement à Capital Variable) ou autres FCP (Fonds Commun de Placement).

 

Pourquoi investir dans les titres vifs ?

Investir dans des titres vifs présente des avantages comme des limites qu’il est pertinent de connaître avant de s’engager. Sicavonline vous informe sur les éléments à évaluer avant toute prise de décision.

Avantages des titres vifs

En optant pour des titres vifs, vous achetez par exemple des actions. Vous pouvez être totalement maître de vos choix et décider de l’entreprise dans laquelle vous allez investir. Ce sont vos achats d'obligations et / ou d'actions, ainsi que vos ventes, réalisés au bon moment, qui vous permettront de générer un gain potentiel. Par ailleurs, en investissant dans des titres vifs, vous devenez un véritable acteur de votre investissement et misez sur les valeurs qui vous correspondent, celles qui vous parlent et auxquelles vous croyez. Vous pouvez aussi bénéficier, si vous le souhaitez, des conseils d’un professionnel des marchés financiers ou d’une société de gestion.

Limites des titres vifs

Malgré tout l'attrait suscité par l'achat de titres vifs, n'oubliez pas que l'évolution des marchés financiers est par nature fluctuante. Même les experts en bourse aguerris ont des difficultés à prédire l'avenir d'une obligation ou d'une action. De ce fait, les performances attendues ne sont pas toujours au rendez-vous. Les marchés financiers sont volatils, ils peuvent subir des fluctuations à la hausse, mais également des minorations du cours à la baisse. Prudence donc, car les risques de perte sont réels.

Découvrir notre offre Contacter un expert

Investir dans les titres vifs

Comment donc investir dans les titres vifs en assurance vie ? En tenant compte des différentes enveloppes existantes et de quelques conseils de base. Faisons le point.

Les différentes enveloppes

Plusieurs produits d'épargne permettent aux investisseurs de détenir des titres vifs. Il s'agit d'enveloppes qui contiennent différents actifs boursiers :

  • Le PEA (plan d'épargne en actions) : nous parlons ici des actions cotées ou sous certaines conditions des actions non cotées, des certificats d'investissement, des certificats coopératifs d'investissement, des certificats mutualistes, des parts de sociétés à responsabilité limitée (SARL) ou encore des titres de capital de sociétés coopératives ; Les sociétés émettrices de ces titres doivent avoir leur siège dans l'Union Européenne ou dans un État de l'Espace économique européen (EEE);

  • L'assurance vie : les titres vifs disponibles dépendent de la variété des supports en unités de compte * proposés par votre assureur.

Pour connaitre plus en détail la différence entre PEA et assurance vie, lisez cet article.

Les épargnants désireux de souscrire à un ou plusieurs de ces contrats peuvent se tourner vers différents distributeurs comme par exemple :

  • Un courtisan d'assurance,
  • Une banque traditionnelle,
  • Une compagnie d'assurance.

Quelques conseils de base pour investir dans les obligations et actions

Que vous investissiez sur les titres vifs au sein d'une assurance vie, d'un PEA ou d'un CTO, seule une vision à long terme peut être bénéfique. En effet, les performances passées ne présagent pas des rendements futurs. Malgré tout, quand vous passez un ordre pour l'achat d'actions, vous espérez qu'elles soient valorisées à plus ou moins brève échéance. En matière de bourse, plus vous conservez longtemps votre investissement, plus vos chances de réaliser un gain réel sont élevées.


Avertissement : Le contrat d'assurance est un produit qui n'est pas simple et qui peut être difficile à comprendre. Les contrats d'assurance vie sont des produits de longue durée qui doivent être souscrits en tenant compte des objectifs retenus et de la durée de détention. Avant de sélectionner un support, il est important de considérer votre appétence au risque, votre situation familiale et patrimoniale ainsi que la durée de votre investissement. La lecture du DICI, ou document d'informations clé pour l'investisseur, peut vous éclairer notamment sur les objectifs et la politique d'investissement, le profil de risque et de rendement, les frais et les performances passées, qui ne préjugent pas des performances futures. Prenez le temps de le lire attentivement avant d'investir dans un support.

Contacter un expert Assurance vie

Découvrir l'assurance vie KOMPOZ

Un contrat collectif d’assurance vie parmi les moins chers du marché.
La possibilité d'investir sur + de 130 titres vifs !

L’expertise de l’assureur Ageas France, filiale d’un groupe d’assurance international.
VOIR L'OFFRE KOMPOZ

Quel est l'intérêt des titres vifs sur l'assurance vie ?

L'assurance vie offre de nombreux avantages dont ne disposent pas du PEA ou du CTO. Vous achetez des unités de compte* sous forme de titres vifs et celles-ci vous permettent de bénéficier des atouts de l'assurance vie. Consultez notre page dédiée aux avantages de l'assurance vie et poursuivez votre lecture pour découvrir l'intérêt des titres vifs.

L'avantage fiscal de l'assurance vie

Les actions en direct, tout comme les obligations, les fonds d'investissement ou les fonds en euros, font partie intégrante de votre contrat d'assurance vie. C'est donc l'ensemble des placements effectués qui bénéficie de la fiscalité de l'assurance vie. Dans ce cadre, vous bénéficiez d'un avantage fiscal plus intéressant pour tout rachat partiel ou total effectué après 8 ans. Les intérêts et gains réalisés sur votre assurance vie profitent alors d'un abattement annuel selon votre situation (marié, célibataire…). Ce n'est qu'après abattement qu'ils sont soumis à l'impôt et aux prélèvements sociaux.

L'avantage en cas de succession

Le processus de transmission de votre contrat d'assurance est clairement défini dès la souscription. Vous désignez un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès, pour leur assurer le versement d'un capital. Nous vous préférons à ce titre à consulter notre article dédié à la question « peut-on avoir plusieurs assurances vie ».

Attention, avec l'assurance vie, les titres ne vous appartiennent pas directement, mais restent la propriété de l'assureur. Ainsi, valider si votre contrat vous permet de percevoir des dividendes à risque. Par ailleurs, privilégiez les titres vifs à long terme, car les frais de gestion peuvent impacter la baisse des performances de vos actions et obligations.

*Les supports en unité de compte présentant un risque de perte en capital, l'assureur ne s'engage que sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qui peut fluctuer à la hausse comme à la baisse en fonction de l 'évolution des marchés financiers. Le souscripteur/adhérent supporte seul le risque de perte en capital. Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis. Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Dans certains cas, l'assureur peut être dans l'impossibilité de procéder à l'investissement ou au désinvestissement de certaines unités de compte. Conformément à la réglementation, il peut donc être amené à suspendre ou empêcher temporairement certaines opérations sur le contrat.

Source :

AMF : Le document d'information clé pour l'investisseur


Informations non contractuelles à caractère publicitaire, Juillet 2022

Nos derniers articles