Peut-on avoir plusieurs assurances vie ?

Détenir plusieurs assurances vie seraient utiles pour diversifier ses supports de placement, avantager des bénéficiaires en cas de décès ou encore profiter d'une fiscalité avantageuse en fonction de la date de souscription de votre contrat. Cette option, conseillée par les gestionnaires de patrimoine, procure des avantages distincts en fonction de votre profil d'investisseur. Alors, commentez-vous concrètement avoir ou souscrire plusieurs assurances vie ? Sicavonline vous répond.

Principe et fonctionnement d'une assurance vie 

Avant de s'aventurer sur le fait d'avoir une ou plusieurs assurances vie, revenons sur la définition de l'assurance vie.

L'assurance vie est avant tout un produit d'épargne permettant de réaliser des placements financiers, sur un ou plusieurs supports d'investissement, de façon simplifiée. Vous pouvez y placer tout ou partie des sommes que vous souhaitez mettre de côté, de manière ponctuelle ou périodique. L'argent reste disponible à tout moment, afin de réaliser un ou plusieurs projets en fonction de vos objectifs patrimoniaux, à moyen ou long terme.

Le souscripteur du contrat est celui qui a souscrit l'assurance vie, réalise les versements et désigne-le ou les bénéficiaires de l'assurance vie en cas de décès. L'assuré est le plus souvent le souscripteur.

Il s'agit donc d'un contrat très apprécié des Français en raison de sa souplesse, de sa modularité et de son adaptabilité. Pour connaître ses avantages et ses inconvénients, consultez cet article.

Dès lors, souscrire plusieurs assurances vie vous offrirait encore plus de possibilités pour optimiser vos investissements.

 

Est-il possible d'avoir plusieurs assurances vie par personne ?

La réponse est oui, vous pouvez répartir votre épargne sur plusieurs contrats d'assurance vie.

Combien d'assurance vie maximum peut-on en avoir par personne ?

Le nombre de contrats d'assurance vie par personne n'est pas limité. Il est possible d'en ouvrir autant que vous le souhaitez.

Peut-on hériter de plusieurs assurance-vie ?

Là aussi, la réponse est oui.

Vous pouvez être bénéficiaire de plusieurs contrats d'assurance vie, sans limite au nombre de contrats dont vous pouvez être bénéficiaire. Vous pourrez alors hériter jusqu'à maximum 152 000 € par contrat d'assurance vie.

Peut-on ouvrir plusieurs assurance vie après 70 ans ?

La réponse est encore et toujours oui.
Quel que soit votre âge, vous pouvez souscrire à plusieurs assurance vie.

Découvrir notre offre Contacter un expert

Quel est l'intérêt d'avoir plusieurs assurances vie ? 

Au fil du temps et selon ses objectifs, un épargnant peut décider d'ouvrir plusieurs contrats pour répondre à différentes motivations.

Pour choisir des modes de gestion différents

Il est fréquent qu'un même souscripteur ouvre plusieurs contrats pour bénéficier de plusieurs modes de gestion différents et ainsi dynamiser son épargne.

Il existe trois principaux modes de gestion en assurance vie :

  • la gestion libre : le souscripteur définit lui-même les montants de ses placements et leur répartition sur les différents supports (fonds en euros ou unités de compte*),

  • la gestion pilotée ou déléguée : un conseiller professionnel des marchés financiers réalise les transactions pour le compte de l'assuré,

  • la gestion pilotée ou déléguée avec sécurisation : les plus-values réalisées sont inférieures chaque année sur le support en euros sécurisés.

 

Pour préparer sa succession et avantager des bénéficiaires en cas de décès

L'assurance vie est un placement avantageux pour préparer sa succession puisque ce placement permet, en cas de décès, de transmettre son patrimoine à ses proches, tout en dérogeant au droit commun des successions. Ainsi, souscrire à une ou plusieurs assurance vie peut être un atout pour vos différents bénéficiaires désignés dans vos contrats.

Plutôt que d'ouvrir qu'un seul contrat d'assurance vie et de recourir au versement du capital auprès de plusieurs clauses bénéficiaires, il est tout à fait envisageable d'ouvrir plusieurs contrats : un pour chaque bénéficiaire. Une telle méthode présente plusieurs avantages :

  • un seul bénéficiaire, ou un groupe restreint de bénéficiaires par contrat, permet une transmission sereine de votre argent à la hauteur requise,

  • les différents bénéficiaires, désignés chacun sur un contrat à part entière, ne connaissent pas la somme reçue par les autres,

  • le dénouement de l'assurance vie est plus rapide, car il n'est pas nécessaire d'attendre les pièces justificatives de chaque bénéficiaire pour débloquer le capital.

  • si les contrats d'assurance vie sont souscrit auprès de différents assureurs, chaque bénéficiaire pourra bénéficier du fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP) en cas de défaillance de l'assureur.

 

Pour dédier un contrat d'assurance vie à chaque projet de vie

Il est tout à fait possible d'ouvrir plusieurs contrats d'assurance vie pour dédier chacun d'entre eux à un projet de vie. Cela peut même être plus pertinent, car en fonction de votre projet, de votre âge et du délai imparti, vous allez définir une stratégie d'investissement propre à chaque objectif.

Par exemple, si vous souscrivez une assurance vie à vingt ans pour préparer un complément de retraite, vous n'avez pas le même horizon de placement que si vous souhaitez épargner pour acheter votre résidence principale. Le premier projet s'envisage à long terme (plusieurs décennies) alors que le second s'envisage à moyen terme (une dizaine d'années).

En dédiant un contrat à chaque projet (investir dans un projet immobilier, financer les études des enfants, préparer sa retraite ou sa succession), vous transférez votre argent à votre rythme et ne choisissez pas les mêmes supports de placement. En effet, avec un projet à long terme, vous pouvez investir sur les marchés financiers en souscrivant à des titres vifs, à des unités de compte* en trackers ou en actions par exemple. Vous diluez ainsi le risque de perte en capital dans le temps.

En revanche, pour un projet à moyen terme, vous pouvez privilégier d'investir une partie de votre épargne dans un fonds en euros, afin de limiter le risque de perte en capital.

Bien entendu, votre conseiller vérifiera en fonction de votre situation personnelle et de votre projet, les supports d'investissements les plus adaptés à votre situation.

 

Pour diversifier les supports d'investissement et optimiser ses gains

Avoir plusieurs contrats d'assurance vie permet de diversifier vos supports d'investissement plus facilement en gérant de manière indépendante chaque souscription.

Il est tout à fait possible de choisir différents contrats pour profiter de leurs points forts respectifs de façon à optimiser mécaniquement vos gains. Ainsi, vous n'avez plus besoin de chercher le meilleur compromis. Vous pouvez tout à fait vous diriger vers une ou plusieurs assurances vie qui proposent un des avantages suivants :

  • un fonds en euros performant avec de faibles frais de gestion annuels,

  • une grande variété de supports en actions avec la gratuité des frais d'arbitrage, aussi bien sur le marché financier français que sur les marchés européens, américains, asiatiques, etc.,

  • des placements immobiliers de type SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) correspondant à vos objectifs patrimoniaux.


En diversifiant vos supports d'investissement en assurance vie, vous réduisez potentiellement le risque de perte en capital existant sur les unités de compte* et augmentez potentiellement vos perspectives de rendement à long terme.

Découvrir l'assurance vie KOMPOZ

Un contrat collectif d’assurance vie parmi les moins chers du marché.

0% frais d'entrée et sur versement

100 € investissement minimum si mise en place de versements programmés

A partir de 0,45% de frais de gestion annuels sous conditions

VOIR L'OFFRE KOMPOZ

Pour répartir les risques

Lorsqu'on a des sommes d'argent conséquentes à placer, ou que l'on souhaite investir régulièrement sur la durée, il est conseillé de posséder plusieurs contrats d'assurance vie.

Posséder plusieurs contrats permet d'avoir une meilleure gestion des risques, et ceci pour différentes raisons :

  • si un assureur vient à être en difficulté, les autres contrats détenus auprès d'autres assureurs permettent de lisser les risques de perte.
    Chaque contrat d'assurance vie bénéficie d'une garantie accordée par l'État français en cas de faillite de l'assureur, grâce au Fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP)

  • la répartition des risques peut également être optimisée grâce à différentes modes de gestion, différents horizons de placement et différents supports d'investissement.


La détention de plusieurs contrats d'assurance vie est donc résolue par un outil d'optimisation financière et fiscale très utilisé en gestion de patrimoine. Il permet de diluer les risques liés à la perte en capital en boostant votre épargne.

 

Pour profiter d'une fiscalité avantageuse lors des retraits

Il est tout à fait pertinent de souscrire à plusieurs assurances vie pour optimiser la fiscalité déjà avantageuse de ce type de contrat. Cela est judicieux pour anticiper les réformes fiscales successives ou pour effectuer des retraits partiels ou totaux moins taxés.

En effet, il faut savoir qu'un retrait sur un contrat d'assurance vie, ou plus exactement un rachat en assurance vie, entraîne le paiement de la fiscalité afférente aux produits ou gains réalisés.
Autrement dit, votre contrat n'est imposable qu'à partir du moment où vous réalisez un rachat. En ayant plusieurs assurances vie, vous pouvez :

  • effectuer un retrait sur l'enveloppe de placement ayant généré le moins d'intérêts,

  • effectuer un retrait sur le contrat le plus ancien pour bénéficier d'un abattement fiscal pour durée de détention,

  • continuer de bénéficier de la fiscalité attractive d'anciens contrats en fonction des lois de finances.


De manière générale, retenez qu'un rachat sur une assurance vie détenue depuis 8 années ou plus est bien plus intéressant fiscalement parlant.

 

Pour cloisonner l'avant de l'après 70 ans

La notion d'âge possède toute son importance lorsque l'on sait que les versements effectués avant ou après 70 ans ne subissent pas le même tri en matière de fiscalité en cas de décès.

En effet, les versements réalisés avant 70 ans profitent d'un abattement fiscal bien plus important que ceux réalisés après 70 ans.

Dans ce contexte, ouvrir un nouveau contrat et cloisonner les assurances vie à l'âge charnière de 70 ans révèle tout son intérêt. Ainsi, les sommes versées avant 70 ans peuvent être conservées sur un ou plusieurs anciens contrats, tandis que les sommes versées après 70 ans peuvent être placées sur un nouveau contrat.

Choisir un tel mode de fonctionnement vous permet, en tant que senior, de faire fructifier votre épargne pour bénéficier d'un matelas de sécurité en cas de besoin, sans léser vos bénéficiaires en cas de décès.

Pour en savoir plus sur les avantages fiscaux de l'assurance vie après 70 ans, n'hésitez pas à consulter notre article dédié à ce sujet.

 

Pour ne pas être bloqué en raison du nantissement d'un contrat

Le nantissement est une sûreté conventionnelle souvent utilisée en matière de prêt immobilier. Pour proposer une garantie à votre établissement bancaire en échange de crédit qu'elle vous accorde, vous "bloquez" un contrat d'épargne sur lequel votre banque pourra servir en cas de défaut de paiement. Le nantissement est généralement pris sur un compte-titres ou sur une assurance-vie. Il entraîne le transfert de gestion de votre contrat à la banque.

En d'autres termes, vous ne pouvez plus effectuer certains actes d’arbitrage d'assurance vie ou certains investissements sans l'accord de votre créancier.

En ayant un contrat d'assurance vie ou plusieurs supplémentaires, vous pouvez continuer de gérer votre épargne comme bon vous semble sur le ou les contrats ne faisant pas l'objet d'un nantissement.

 

Peut-on avoir des contrats d'assurance vie chez plusieurs assureurs ?

Vous pouvez avoir plusieurs assurances vie par personne chez un ou plusieurs assureurs. Cependant, en excluant de placer votre épargne au sein de différentes entreprises, vous dynamisez vos investissements tout en bénéficiant d'une garantie plafonnée par l'État en cas de défaillance de l'assureur. Cette garantie accordée par le FGAP (Fonds de Garantie des Assurances de Personnes) s'entend par assuré et par compagnie. Avec deux assurances vie souscrites chez deux assureurs distincts, vous bénéficiez donc d'une double protection.

Vous souhaitez souscrire une assurance vie, comme par exemple un contrat KOMPOZ ? Consultez notre article “comment bien choisir son assurance vie” et n’hésitez pas à vous rapprocher d’un conseiller Sicavonline pour plus d’informations.

Source :

Fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP)

 

* Les supports en unité de compte présentant un risque de perte en capital, l'assureur ne s'engage que sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qui peut fluctuer à la hausse comme à la baisse en fonction de l 'évolution des marchés financiers.

Informations non contractuelles à caractère publicitaire, mai 2023.

 

Nos derniers articles