Qu'est-ce qu'une unité de compte ?*

Photo d'un enfant interrogatif – Visuel principal de l’article Unité de compte de Sicavonline - Getty Images

La définition de l'unité de compte (UC)*, en assurance vie, constitue une notion primordiale pour saisir la nature et l’intérêt des contrats dits multisupports. Pour vous aider à comprendre les spécificités de cet investissement et comment l’adapter à votre situation personnelle et à vos objectifs. Sicavonline va vous expliquer ce qu'est une unité de compte dans une assurance vie, les types d'UC, les avantages et les inconvénients et comment bien les choisir.

Définition d'une unité de compte (UC) 

L’unité de compte (UC) est un des supports d’investissement, libellé en parts ou actions de valeurs mobilières (action, obligation, FCP, SICAV, …) accessible via l’assurance vie majoritairement multisupport.

Qu'est-ce qu'une assurance vie en unité de compte ?

Lorsqu’une assurance vie permet l’investissement d’épargne sur des unités de compte, on parle d’assurance vie en unité de compte. Le capital qui est détenu sur chaque UC n’est pas exprimé en euros, mais en nombre de parts.

La définition de l’unité de compte en assurance vie renvoie donc à un contrat d’épargne, dont le capital n’est pas garanti et dont le rendement dépend des performances constatées sur les marchés financiers à un instant T.

 

Les types d'unité de compte

Chaque unité de compte peut prendre une forme différente, par exemple :

  • OPCVM : Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières régi par les articles L214-2 et suivants du Code monétaire et financier. Ce terme désigne des portefeuilles de titres (actions, obligations, SICAV…) détenus en commun par plusieurs épargnants. Les SICAV et les FCP sont des catégories d’OPCVM.

  • OPCI : Organisme de Placement Collectif Immobilier. L’OPCI est un organisme de placement collectif agréé par l’Autorité des Marchés Financiers.

  • SCPI : Société Civile de Placement Immobilier. Les SCPI sont des sociétés civiles ayant pour objet exclusif l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif.

  • SICAV : Société d’Investissement à Capital Variable dont l’objet est la gestion d’un portefeuille collectif de valeurs mobilières pour le compte des actionnaires.

  • FCP : Le Fonds Communs de Placement est une copropriété de valeurs mobilières qui émet des parts. Le porteur de parts ne dispose d'aucuns des droits conférés à un actionnaire, mais la société de gestion qui gère le fonds agit au nom des porteurs et dans leur intérêt exclusif.

  • Titres Vifs : par exemple des actions ou obligations, émises par une entreprise cotée sur les marchés financiers.

  • EMTN : Les Euro Medium Term Notes (EMTN) sont des titres de créance complexes émis par des banques de financement et d’investissement et dont le rendement dépend d’un sous-jacent (par exemple, sans que cette liste soit exhaustive, indice, action, fonds...).

  • ETF : Les Exchange Traded Funds (ETFs) sont des OPCVM indiciels cotés sur les marchés réglementés d’Euronext. Les ETFs ont pour objectif de répliquer les variations d’un indice, à la hausse comme à la baisse.

L’utilisation des différents types d'unités de compte, permet de diversifier votre épargne en toute simplicité.

Mais dans un contrat d’assurance vie, l'investisseur a accès à un autre support d'investissement, qu'il faut bien distinguer des unités de compte : le fonds en euros.

 

Unités de compte ou fonds euros : quelle différence et quel support choisir ?

L’investissement sur un fonds en euros en assurance vie peut être comparable à un placement sur un livret d’épargne, même si il faut rappeler que l’assurance vie est un investissement à long terme, alors qu’un placement sur un support en unités de compte est un investissement permettant d’investir sur les marchés financiers.

En d’autres termes, les unités de compte sont non garanties en capital, alors que les fonds euros ne peuvent pas entraîner de perte en capital (les fonds euros bénéficient d’une garantie de capital brute de frais de gestion). Pour en savoir plus, consultez cet article.

 

Pourquoi investir dans les unités de compte ?

Les avantages de choisir des unités de compte sont nombreux :

  • diversification de son épargne,
  • perspective de rendement accrue,
  • adaptation au profil de risque et à la situation personnelle de l’investisseur, etc.

Les unités de compte ont l'avantage de permettre d'obtenir, potentiellement, un rendement plus important que le fonds en euros. Avant d'investir dans ce type de support, il est nécessaire de connaître les risques qui y sont liés.

Risques des unités de compte

Les risques d’acheter des unités de compte portent sur la possible perte de capital, mais également sur une mauvaise gestion des valeurs détenues.

Sauf cas particulier, l’assureur s’engage uniquement sur le nombre d’unités de compte, et non sur leur valeur, qui peut fluctuer à la hausse comme à la baisse en fonction de l’évolution des marchés financiers.
L’assuré supporte seul le risque de perte en capital.

Pour limiter les risques, grâce à l’assurance vie multisupport, vous pouvez répartir votre épargne tant sur le fonds en euros que sur les unités de compte.

Découvrir notre offre Contacter un expert

À quel profil d'investisseur, un contrat en unités de compte est-il destiné ?

Avant d’investir en unités de compte, il est essentiel de cerner votre profil d’investisseur. Celui-ci va dépendre de votre situation personnelle, de vos objectifs financiers, de votre horizon de placement, mais également de votre connaissance et expérience des marchés ainsi que de votre degré d’acceptation relatif au risque d’une assurance vie en unité de compte.

On recommande généralement les contrats en unités de compte aux profils d’investisseurs prudents, équilibrés et dynamiques, souhaitant effectuer un investissement en assurance vie à long terme, afin de profiter de la potentielle performance des différents types d'unités de compte de l’assurance vie.

 

Quel rendement attendre d'un investissement en unités de compte ?

Par définition, l’investissement en unité de compte présente un risque de perte en capital, mais également une perspective de rendement potentiel plus importante qu’un support en fonds euros. Le rendement d’une unité de compte est calculé à l’instant T puisqu’il dépend des marchés financiers. Il peut donc évoluer dans le temps, à la hausse comme à la baisse. Alors que le nombre de parts détenues au sein d’une unité de compte est invariable, la valeur d’une unité de compte n’est pas garantie. Si le rendement d’une assurance vie en unité de compte peut se révéler particulièrement attractif, le risque de perte en capital doit être pris en compte par l’épargnant.

Il faut aussi prendre en compte qu'en plus des frais liés à une assurance vie, certains types d'unités de compte peuvent générer des frais supplémentaires. C'est notamment le cas pour les ETF, les SCPI et les titres vifs.

 

Quelle est la fiscalité de l'assurance vie en unité de compte ?

La fiscalité de l’assurance vie en unité de compte présente un avantage de taille en comparaison aux investissements boursiers réalisés en direct. En effet, l’épargne détenue sur les unités de compte dans l’assurance vie n’est soumise à aucune fiscalité tant qu’aucun rachat n’est effectué. Ainsi, même si vos investissements affichent de bonnes performances, vous n’avez rien à payer, sauf sortie de capital en cours de contrat.

De plus, il est judicieux de conserver son contrat en unité de compte au moins 8 ans avant d’effectuer un rachat partiel ou total, de façon à profiter de la fiscalité avantageuse de l’assurance vie.

Comment bien investir en unités de compte ?

Tout bon épargnant applique des règles simples pour réaliser un bon investissement :

  • bien choisir ses unités de compte,
  • bien choisir son mode de gestion de l'assurance vie,
  • diversifier ses actifs,
  • recourir à des placements d'optimisation fiscale.

 

Comment choisir ses unités de compte ?

C’est une question que vous vous posez sans doute. Il n’y a pourtant pas une seule réponse puisque celle-ci dépend de votre profil d’épargnant, de votre situation personnelle, de vos objectifs de placement, mais également des tendances constatées sur les marchés financiers.

Afin de choisir les meilleures unités de compte sur votre assurance vie, en restant en adéquation avec votre situation personnelle, votre profil d’investisseur et votre durée de placement, il est judicieux de se faire accompagner par un expert. Ce dernier saura vous prodiguer des conseils personnalisés et adaptés, soit au cas par cas, soit en privilégiant un mode de gestion « guidée ». Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre article sur l'arbitrage.

Comment choisir son mode de gestion ?

En matière d’assurance vie, vous avez le choix des modes de gestion proposés par l’assureur. Ce choix peut s’opérer dès la souscription du contrat, mais également être modifié dans le temps si l’option est prévue au contrat.

Les principaux modes de gestion existants sont les suivants :

  • la gestion libre : c’est vous qui choisissez vos UC, leur proportion et leur répartition au sein de votre assurance vie,
  • le gestion déléguée : c’est un gestionnaire spécialisé, maîtrisant les marchés financiers qui investit à votre place.

Dans tous les cas, des frais de gestion liés aux unités de compte de l’assurance vie peuvent être appliqués par l’assureur.

 

Pour récapituler

Une bonne assurance vie en unité de compte contient différents supports de placement. Un bon placement sur une assurance vie en unité de compte est avant tout un placement diversifié, composé de nombreux actifs de nature différente. Une bonne répartition de l’épargne entre plusieurs unités de compte permet de limiter les risques potentiels inhérents aux marchés financiers. Cette diversification de votre épargne permet également de respecter votre profil d’épargnant, de réaliser un investissement qui correspond à votre situation personnelle et à votre projet. En effet, vous pouvez aussi adapter les supports en fonction du degré de performance recherché dans le cadre d’un projet immobilier par exemple, ou de la préparation d’une succession.

Sicavonline espère avoir répondu à vos interrogations sur les unités de compte. N’hésitez pas à contacter nos conseillers si vous souhaitez être aiguillés pour souscrire une assurance vie en ligne comme avec KOMPOZ. Vous pouvez aussi consulter nos autres articles et conseils sur l'assurance vie pour vous aider à mieux comprendre ce placement financier.

 

Source :

Légifrance : articles L214-2 à L214-23-2 du Code monétaire et financier

--------

*Les supports en unité de compte présentant un risque de perte en capital, l'assureur ne s'engage que sur le nombre d'unités de compte et non sur leur valeur qui peut fluctuer à la hausse comme à la baisse en fonction de l'évolution des marchés financiers. L’assuré supporte seul le risque de perte en capital.

Sicavonline, information contractuelle à caractère publicitaire, mai 2023

Nos derniers articles