SCPI de Déficit Foncier

Avec une SCPI de déficit foncier, investissez indirectement dans des immeubles anciens à rénover et constituez-vous indirectement un patrimoine immobilier de valeur tout en bénéficiant d’une déduction d’impôt au titre du déficit foncier sous réserve d’une période minimum de détention des parts et d’un risque de perte en capital.

CATEGORIE : SCPI FISCALE
TYPE : DEFICIT FONCIER
Un investissement indirect dans l'immobilier ancien et de caractère sélectionné par la société de gestion
SOCIETE DE GESTION : ADVENIS REIM

Montant minimum de souscription

10 000 €

Prix de la part

5 000 €

Durée d'investissement recommandée

18 ans
En savoir plus sur cette SCPI

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Peu nombreuses sur le marché et donc très confidentielles, les SCPI de déficit foncier ne sont pas des SCPI comme les autres. Créées en réponse à la chasse aux niches fiscales et à la mise en place d'un plafonnement global, qui limitent le montant des avantages fiscaux issus des dispositifs de défiscalisation, les SCPI de déficit foncier combinent investissement immobilier de qualité et économie d'impôt.

Le saviez-vous ?

Investir en immobilier résidentiel au travers d’une SCPI vous permet de bénéficier sous conditions des avantages fiscaux du déficit foncier que vous perceviez ou non des revenus fonciers à ce jour.

Le déficit foncier généré par la SCPI :

  • est déductible de vos éventuels revenus locatifs existants,
  • est aussi déductible chaque année de votre revenu global net imposable à hauteur de 10 700 € par foyer fiscal.

La déduction d’impôt obtenue n’est pas soumise au plafonnement des niches fiscales. Un investissement dans une SCPI de Déficit Foncier peut donc compléter une opération de défiscalisation via un investissement immobilier en direct.

Le mécanisme du déficit foncier peut s'avérer avantageux si votre tranche d'imposition est élevée.

En contrepartie de cet avantage fiscal, l’associé devra conserver ses parts pendant une durée de 3 ans minimum à compter de la dernière année d’imputation des déficits fonciers sur le revenu global.

Par ailleurs, concernant le calcul de la plus-value au moment de la liquidation, lors de l'achat de parts de SCPI, la quote-part du montant total affecté à la réalisation des travaux diminue d'autant le montant réellement alloué à l'acquisition du bien. Plus le montant des travaux est important, plus la réduction d'impôt est importante au moment de la souscription, et plus la plus-value calculée sera conséquente à la liquidation de la SCPI. Ainsi, même en cas de perte sur la revente des immeubles à l'échéance, un impôt sur la plus-value pourra être prélevé sur le prix de la cession des immeubles.

En savoir plus la SCPI de déficit foncier

Les SCPI de déficit foncier, des SCPI fiscales non soumises au plafonnement global des niches fiscales

L'avantage fiscal des SCPI de déficit foncier est d'autant plus intéressant qu'il n'est pas pris en compte dans le plafonnement global des niches fiscales. L'investisseur en SCPI de déficit foncier peut donc consacrer le montant du plafonnement à d'autres dispositifs de défiscalisation tels que l'investissement dans une PME ou encore l'emploi d'une aide à domicile.

Pourquoi ce régime particulier pour les SCPI de déficit foncier ? Alors que les SCPI Malraux s'appuient sur des dispositifs dérogatoires et sont à ce titre soumises à de nombreuses contraintes légales, les SCPI de déficit foncier suivent le régime fiscal de droit commun des revenus fonciers : le régime réel d'imposition des revenus fonciers. Par conséquent, si elles produisent un avantage fiscal, elles ne sont pas soumises au plafonnement des niches fiscales

 

SCPI de déficit foncier : une diminution du revenu global imposable

Tout propriétaire qui loue le sait, les loyers issus de la location de logement par des particuliers sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers, après soustraction des charges déductibles (dépenses de réparation ou d'entretien, dépenses d'amélioration, frais de gestion, primes d'assurances, intérêts d'emprunt...).

Si la détermination du revenu foncier (recettes - charges) fait apparaître un résultat négatif, c'est-à-dire un déficit foncier, celui-ci doit en principe être retranché sur les revenus fonciers des 10 années suivantes. La loi permet aussi d'imputer partiellement le déficit foncier, résultant de certaines dépenses, sur le revenu global de l'année où le déficit foncier est généré.

Le déficit foncier (hors les intérêts d'emprunt) est donc imputable sur le revenu global dans la limite annuelle de 10.700 euros. Lorsqu'il fait usage de cette disposition, le détenteur de parts doit les conserver au moins 3 ans à partir de l'année d'imputation du déficit sur le revenu global. Lorsque le déficit foncier dépasse les 10.700 euros le reliquat est déductible des revenus fonciers perçus au cours des 10 années suivantes.

 

SCPI de déficit foncier : comment ça marche ?

Les SCPI de déficit foncier permettent aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux.

La SCPI achète des logements nécessitant des travaux de réparation ou d'amélioration, notamment pour les mettre aux normes actuelles de construction. La SCPI s'efforce d'acquérir des logements bien situés. Ce choix permet de réduire le risque de vacance locative et de forte dépréciation du patrimoine.

En investissant dans une SCPI de déficit foncier, le porteur de parts profite du régime fiscal du déficit foncier puisque la SCPI est fiscalement transparente (NDLR : quand une société est dite fiscalement transparente, ce sont les associés de la société qui se retrouvent imposables et non la société). Le porteur de parts va alors pouvoir imputer une partie des travaux engagés par la société de gestion de ses revenus fonciers issus d'autres biens immobiliers ou de parts de SCPI qu’il détient, et dans la limite de 10.700 euros sur son revenu global. Il pourra également déduire des revenus fonciers les intérêts d'emprunt, s'il achète ses parts de SCPI à crédit.

C'est un des autres avantages des parts SCPI, elles peuvent être achetées à crédit contrairement à la plupart des autres placements financiers. Pour profiter au mieux de cet investissement, il est recommandé de conserver ses parts sur le long terme et même, si possible, jusqu'à l'échéance de la SCPI soit environ deux décennies.

Cet investissement présente une durée minimum de blocage et un risque de perte en capital. Les revenus ne sont pas garantis.

 

Achat de parts de SCPI de déficit foncier à crédit : le double effet fiscal et financier

De plus, il est possible de souscrire des parts de SCPI à crédit, les intérêts d'emprunt seront alors déductibles des revenus fonciers existants et/ou à venir. Autre avantage et non des moindres : cette opportunité fiscale ne se fait pas au détriment de la qualité des investissements réalisés par la SCPI. Les SCPI déficit foncier veillent tout particulièrement à la qualité de leur parc immobilier. Elles achètent des logements anciens à rénover dans des quartiers géographiquement bien situés. 

Cependant, le souscripteur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus potentiels provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement.
Il existe un risque pris par l’associé dans l’hypothèse où le produit de la vente des parts et les dividendes seraient insuffisants pour rembourser en totalité le crédit.
En cas de défaillance au défaut de remboursement du prêt consenti, les parts de la SCPI pourraient devoir être vendues, pouvant entraîner une perte de capital.
En cas de vente des parts de la SCPI à un prix décoté, l’associé devra compenser la l’éventuelle différence éventuelle existant entre le capital restant dû (en vue de rembourser le solde du prêt) et le montant issu de la vente de ses parts.

 

 

Avertissements

La déduction d’impôts dépend des produits choisis, des dispositions fiscales en vigueur, susceptibles d’évolution, et du respect de certains conditions. Chaque investisseur doit tenir compte de sa situation personnelle et ne pas avoir la fiscalité pour unique motivation. Nous vous invitons à lire les notices d’informations des produits proposés.

 

Information non contractuelle à caractère publicitaire – Octobre 2021.

Découvrez d’autres produits de Capital Investissement & Optimisation fiscale

FIP

Financez par le biais du FIP, des PME régionales et bénéficiez d’une réduction d’impôts jusqu’à

25 %

du montant investi*

(jusqu' à 6 000 €)

En contrepartie d'un risque de perte en capital

VOIR L'OFFRE FIP

FCPI

Financez par le biais du FCIP, des sociétés innovantes et bénéficiez d'un réduction d'impôts jusqu'à

25%

du montant investi*

(jusqu' à 6 000 €)

En contrepartie d'un risque de perte en capital

VOIR L'OFFRE FCPI

FIP Corse

Participez au financement de PME Corses par le biais du FIP Corse et bénéficiez d’une réduction d’impôts jusqu’à

30 %

du montant investi*

(jusqu' à 7 200 €)

En contrepartie d'un risque de perte en capital

VOIR L'OFFRE FIP Corse

FIP Outre-Mer

Financez par le biais du FIP Outre-Mer des PME ultramarines et bénéficiez d’une réduction d’impôts jusqu’à

30 %

du montant investi*

(jusqu' à 7 200 €)

En contrepartie d'un risque de perte en capital

VOIR L'OFFRE FIP OUTRE-MER

* Le montant investi est retenu dans la limite de 12 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et de 24 000 € pour un couple marié ou lié par un PACS et soumis à imposition commune.

AVERTISSEMENT :
La déduction fiscale ou la réduction d'impôt est proposée en contrepartie d'une durée minimale de détention et d'un risque de perte en capital. Elle dépend des produits choisis, des dispositions fiscales en vigueur, susceptibles d'évolution, et du respect de certaines conditions. Chaque investisseur doit tenir compte de sa situation personnelle et ne pas avoir la fiscalité pour unique motivation. Par ailleurs, la rentabilité n'est pas garanti. Nous vous invitons à lire attentivement les DIC des produits proposés.

Nous contacter